Carte de crédit : ce cadeau empoisonné

En cette période de marasme économique, nombreux sont les Français qui éprouvent des difficultés financières. Il peut alors être tentant de céder à la facilité, et d’acquérir une carte de crédit. Dans un premier temps, elle apparaîtra comme le précieux sésame qui ouvre les portes de la société de consommation ! Mais qu’en est-il sur le long terme ? Passons au crible un cadeau qui peut s’avérer empoisonné

Comment fonctionne une carte de crédit ?

Comme une carte bancaire classique, une carte de crédit permet d’effectuer des retraits ou de payer ses achats auprès d’un commerçant. Mais la comparaison avec une carte bancaire classique s’arrête là !

En effet, la carte de crédit offre la possibilité de choisir entre deux modes de règlement : un paiement comptant ou un paiement différé à crédit. Si vous choisissez cette seconde option, le montant de votre retrait ou de votre achat sera rajouté au capital restant dû dans le cadre de votre crédit.

Il vous faudra alors vous acquitter du remboursement de votre dette, comme pour n’importe quel crédit bancaire classique. De façon générale, le remboursement du crédit s’effectue sous forme de mensualités, qui incluent bien entendu le montant des intérêts dus à l’organisme de crédit.

En cas de défaut de paiement de votre part, il vous sera appliqué des frais de retard au titre des pénalités. Quand on sait qu’à cela s’ajoutent les frais annuels liés au simple fait de détenir une carte de crédit, on comprend que le cadeau puisse s’avérer rapidement empoisonné …

Carte de credit

Le piège de la carte de crédit : le surendettement !

Dans notre société de plus en plus consumériste, il est difficile de résister aux tentations ! Pour beaucoup de gens, consommer c’est exister … Les organismes de crédit l’ont bien compris, et ils en profitent pour multiplier les offres visant à vous faire acquérir une carte de crédit.

Ainsi, au-delà des établissements bancaires traditionnels, les grandes enseignes de la distribution peuvent également vous fournir une carte de crédit. Une même personne peut donc se retrouver dans la situation au combien périlleuse, qui consiste à posséder plusieurs cartes de crédit ! Dès lors, plus rien ne vient s’opposer à la frénésie des achats compulsifs.

Les paiements étant différés, l’emprunteur n’a pas le sentiment de dépenser au-delà de ses capacités de remboursement. Lorsqu’en fin de mois se présentent les échéances inhérentes à son crédit, il n’est pas rare que l’étonnement soit à son comble devant le montant exorbitant des sommes dues ! Débute alors une spirale infernale, qui commence bien souvent par l’incapacité à honorer l’échéance mensuelle dans le délai imparti. Au bout de cette route semée d’embûches, l’emprunteur peut parfois se retrouver dans la dramatique situation du surendettement. À méditer !

Si la carte de crédit apparaît dans un premier temps comme une solution confortable aux difficultés financières passagères, elle se révèle sur le long terme un cadeau empoisonné…

0 Shares
Share
Share
Tweet
+1

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer