Compte courant, tout ce qu’il faut savoir

Ouvrir un compte en ligne

Un compte courant ou bancaire permet à son détenteur de pouvoir gérer ses finances. Ceci est fait grâce notamment à des outils mis à disposition par la banque. L’objectif est de  pouvoir déposer, recevoir, retirer et envoyer de l’argent afin d’effectuer des paiements.

Le compte chèque est le principal service proposé par les banques. Il peut être souscris par toute personne majeure pouvant justifier d’une pièce d’identité à jour, ainsi que d’un justificatif de domicile daté de moins de trois mois.

Une convention de compte définissant les diverses modalités de fonctionnement du comptes, tels les tarifs des services liés au compte souscrit, est alors signée entre la banque et le client.

Une ouverture d’un compte bancaire peut s’effectuer dans l’établissement bancaire de votre choix. En règle générale, une pièce d’identité en cours de validité et un justificatif de domicile de moins de 3 mois suffisent pour ouvrir un compte. Toutefois, certaines banques peuvent également exiger de recevoir les 3 derniers relevés bancaires d’un potentiel client afin de déterminer son profil.

Le droit au compte chèque fait partie du code monétaire et financier qui prévoit que tout résidant français, dépourvu de compte bancaire, doit avoir droit à un compte de crédit.

Ouvrir un compte chèque nécessite de savoir quelques points.

Ouvrir un compte chèque est un droit. Il est possible de le faire en ligne, mais il est important de bien comprendre le fonctionnement de ce type de compte.

Cette démarche s’effectue sur simple demande auprès de la banque de France, il suffit de fournir une notification de refus d’ouverture de compte venant d’un établissement bancaire.

Si la demande est légitime, la banque de France désignera une banque qui sera dans l’obligation d’accepter l’ouverture d’un compte dans un délai de 3 jours.

Compte Chèque : fonctionnement d’un compte courant (ou compte à vue)

Dès que le compte est ouvert, l’établissement bancaire remet au titulaire un relevé d’identité bancaire (« RIB »). Les divers moyens de paiement tels les virements, prélèvements, TIP, et chèques de banque sont mis à disposition du client. Un chéquier, une carte bancaire et/ou une autorisation de découvert peuvent également être délivrés par la banque, selon le profil du client.

Un relevé de compte chèque consultable en agence ou sur internet est aussi compris dans un compte bancaire. Ceci afin que le client puisse consulter l’état de ses comptes à tout moment.

Concernant la procuration, un client peut autoriser une ou plusieurs personnes de son choix à utiliser son compte. Cependant, le titulaire du compte reste le seul souscripteur juridiquement responsable des opérations effectuées sur le compte bancaire.

A tout moment, un compte bancaire peut être clôturé sans préavis par le client.  Pour cela, il suffit d’envoyer à sa banque une lettre recommandée avec accusé de réception, en indiquant le numéro de compte à clôturer.

Afin d’éviter tout problème de fonctionnement de compte, il est recommandé de ne pas fermer immédiatement un compte. Il vaut mieux le laisser ouvert pendant quelques temps afin que l’intégralité des chèques émis ainsi que les prélèvements automatiques soient débités sans incidences.

Ensuite, lorsque la clôture d’un compte arrive à son terme, la banque récupère les chèques non utilisés ainsi que la carte bancaire.

Enfin, si le compte est débiteur, le solde doit être réglé totalement avant de clôturer un compte, afin d’éviter des frais supplémentaires « agios ».

0 Shares
Share
Share
Tweet
+1

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer