Il n’est pas toujours aisé de se décider à investir ou épargner. Pour y voir plus clair, il faudrait savoir où l’on se situe exactement compte tenu des circonstances et des possibilités.

Epargner consiste à mettre de l’argent de côté pour se constituer, au fil du temps, une petite fortune.

On se met donc à dépenser avec modération pour ne pas épuiser ses réserves et accumuler des provisions financières pour ses vieux jours.

On économise également pour pouvoir se payer un iPhone flambant neuf ou des vacances en amoureux aux îles canaries.

Pour les plus sages, il s’agira d’anticiper la survenance de toute situation d’urgence qui pourrait surgir sans crier gare ou de rassembler les mensualités d’un prêt immobilier.

Économisez trois pièces d’or et la quatrième vous tombera dans la main

Pour ce faire, il faudra avoir recours aux services d’une société d’investissement et de crédit immobilier ou d’une banque qui gardera précieusement (espérons) vos dépôts.

D’ailleurs, vous êtes en droit de vous demander si vos économies sont effectivement en lieu sûr.

Rassurez-vous, il existe des règles précises pour garantir la solidité des banques. L’une de ces garanties est représentée par le niveau de ses fonds propres. Ceux-ci sont constitués par son capital social (apports des actionnaires), ses réserves (bénéfices non distribués) et par vos dépôts.

Le niveau des fonds propres est défini par un ratio de solvabilité. Ce ratio permet à la banque de faire face à des imprévus. (Vague de retraits ou des pertes accidentelles qui surviennent lorsqu’une entreprise cliente fait faillite ou lorsque des particuliers ne remboursent pas leurs crédits).

Gérer au mieux les dépôts des uns pour proposer des crédits aux meilleures conditions aux autres, tout en étant prête à faire face aux aléas de l’activité, c’est précisément cela le rôle d’une banque.

Avant de solliciter votre qualité de visionnaire, pensez à créer un fonds d’urgence court-termiste.

La règle générale serait d’économiser trois mois de frais de subsistance dans un compte d’épargne à accès instantané.
Cela devrait comprendre le loyer, la nourriture, les frais de scolarité et toute autre dépense jugée essentielle.

Votre fonds d’urgence signifie que vous bénéficiez d’un coussin de sécurité au cas où quelque chose tournerait mal.

Maintenant, continuez d’épargner

Vous devriez économiser mensuellement environ 10% de vos revenus, du moins autant que vous le pouvez. Utopique pour certains et relativement faisable pour d’autres.

Fixez-vous des objectifs et n’omettez pas de vous faire plaisir. Mettez de côté toute somme susceptible de servir à cette fin (mariage, voyage…).

Méfiez-vous de l’argent qui dort

  • Vos dettes commencent à vous submerger et vous devez absolument vous sortir de ce pétrin financier.
  • Vous désirez vous assurer que votre famille sera capable de subvenir à ses besoins, sans vous.

Vous devriez penser à investir ! (Investissement locatif ou bourse)

Surtout qu’au 21ème siècle le monde de la bourse a évolué. On ne parle plus d’intermédiaires dont les services coûtent la peau des fesses mais de courtiers en ligne.

Objectifs à court-moyen terme

Pour le court terme, vous n’avez d’autre alternative que d’entasser petit à petit des billets dans votre compte bancaire. Le marché boursier fluctue à court terme et si vous investissez pour moins de cinq ans, vous courez à votre perte.

Pour le moyen terme, les dépôts en espèces peuvent faire l’affaire. Mais leur efficacité dépend de votre degré d’aversion au risque. (le risque que vous êtes prêt à prendre pour obtenir un meilleur rendement de votre investissement).

Donc, si vous envisagez d’acquérir une propriété en 7 ans tout en sachant que cela vous coûtera tout ce que vous avez économisé jusque là et que vous êtes averse au risque, il serait plus judicieux d’injecter vos économies dans un compte d’épargne.

Gardez à l’esprit que vos économies sont soumises au risque d’inflation

Il est donc possible que l’intérêt que vous gagnez sur votre épargne ne parvienne pas à suivre le rythme de l’inflation. Cela porterait un coup à votre pouvoir d’achat puisque chaque euro que vous détenez aujourd’hui vaudra moins demain.

Dans le cas où vous êtes plus souple, vous pourriez envisager d’investir votre argent pour essayer d’obtenir un retour sur investissement plus conséquent que celui dont vous auriez bénéficié en épargnant seul.

Objectifs à long terme

Pour les objectifs à long terme, il est souvent préférable d’investir. En effet, l’inflation est connue pour affecter considérablement la valeur des épargnes de trésorerie à long terme.
Le marché boursier a tendance à mieux se débrouiller que le cash sur le long terme, offrant une opportunité de meilleur rendement pour chaque somme investie au fil du temps.

A noter qu’il est possible de réduire le niveau du risque que vous prenez lorsque vous investissez à long terme, en répartissant votre argent entre différents types de placements. C’est ce qu’on appelle la diversification.

Grosso modo

Il serait préférable d’économiser si votre voiture n’est plus ce qu’elle était et que vous avez besoin d’une nouvelle auto d’ici l’année prochaine.

Si vous désirez avoir votre propre chez-soi d’ici 3 ans, le temps de construire un foyer (et ne plus jamais avoir à stresser chaque fin du mois avant l’arrivée en trombe du propriétaire qui exige ses 4 sous de loyer), économisez.

En revanche, vous devriez investir si vous souhaitez percevoir des indemnités de retraite confortables et que vous n’êtes même pas encore à la moitié du chemin.

Si votre enfant est encore jeune, plus préoccupé par les couleurs de son dessin que par le lieu de sa cérémonie de mariage, investissez. Si au contraire, il commence à se faire vieux et que son seul but actuel dans la vie est de se poser avec sa moitié, économisez.

A vous de voir si votre cas nécessite d’investir ou épargner.

« Money is always eager and ready to work for anyone who is ready to employ it ».