Avoir un salaire suffisant pour épargner, oui, mais combien ?